Attaché(e)e de presse mode: redéfinir les contours du métier en 2030.

Quel scénario dans 15 ans ?

 – PARIS. 2030 –

Les relations presse ne sont pas mortes. Si en 2015, le site du nouvel Economiste soulignait que « les qualités requises ne sont plus les mêmes qu’il y a quinze ans »1, en 2030, à l’ère du tout internet et de l’ultra- connectivité le métier d’ attaché(e) presse de mode – mais aussi de journaliste de mode – a pleinement intégré ces mutation ainsi que les nouvelles technologies embrassant dès lors,  une nouvelle ère du digital. Le relationnel demeure une valeur fondamentale de ce métier mais, son approche s’est déplacée vers de nouveaux terrains, suggérant de la part des communicants une nouvelle compréhension de leur environnement. Après les relations presse 2.0, place aux RP 3.0.

 

10h. Véra pénétra dans le vaste showroom qui s’éclairait instantanément. En quinze ans de métier, cet espace physique et outil central dans son métier d’attachée presse mode n’avait subi que de légères transformations: lieu d’exposition des collections des marques, il restait le lieu privilégié pour des échanges avec les journalistes, créateurs ou stylistes mais également, pour les rendez-vous, les  « shopping presse » 2, et la présentation des collections. Depuis ses débuts, l’enjeu restait le même: leur promotion auprès des médias.

iWatchGoliathconcept2490x278_thumb

source: itechfuture.com

L’émetteur éveilla d’un simple déclic mental l’ I -Watch S  greffée à son poignet, descendante de la mythique Apple Watch. Plus qu’ un accessoire tendance, la montre connectée était désormais un outil indispensable pour des milliards d’individus et pleinement intégré au quotidien. Les objets connectées avaient connu ces dernières années un véritable essor: « une multiplication due à la convergence de technologies (du smartphone au cloud et au big data) ainsi qu’à la convergence d’usages personnels, professionnels et public  invisible, intelligente » 3, prédisait-on en 2015. Personnalisable et personnalisée, elle y avait programmé ses rendez- vous, enregistré les profils des journalistes de mode, bloggers et autres influenceurs ainsi que  leurs récents shoppings, des tweets et articles facilement récupérables mais aussi, leurs  préférences. L’intelligence artificielle se nourrissait ainsi de ces données précieuses et était  capable – au regard des profils renseignés – de  faire des suggestions à Véra. L’ I-Watch actualisait le fichier presse quotidiennement, à chaque minute, supplantant dès lors le logiciel Datapresse 4: car « dans un écosystème où l’influence n’est plus le monopole de quelques personnes.La connaissance en “temps réel” était plus que jamais la règle » 5.

Collaboratrice indispensable, polyvalente, autonome et aux capacités étonnantes, elle s’auto-rechargeait. Véra lui dictait ses communiqués de presse, l’I-Watch prenait  le relais. Elle les enregistrait, opérait éventuellement des rectifications. Reliée à  e- Skype, elle se substituait aux  conversations téléphoniques devenues bien trop chronophages.

Une alerte vocale rappela à Véra qu’elle avait prévu-depuis plusieurs mois déjà -d’assister à 12h au défilé de la maison historique  Ralph Lauren qui, depuis une quinzaine d’années, ne cessait d’éblouir la sphère mode en proposant d’impressionnants défilés holographiques.Une nouvelle marque de fabrique créative et innovante, en somme. Dans son sillage, le créateur avait inspiré de nombreux stylistes:Véra se devait alors d’assister plus tard dans l’après-midi au défilé très attendu du styliste Julien Fournié – un de ses budgets mode – qui depuis 2015 proposait des collections audacieuses alliant haute-couture et technologie, développées au sein de la toute dernière version de l’incubateur FashionLab Dassault, un outil de design 3D qu’ il avait inspiré. Le défilé de sa dernière collection Automne/Hiver- intitulée Magie première- allait être unique. On n’arrêtait plus le progrès.

D’un nouveau déclic mental, elle pourrait ainsi lors des défiles se connecter aisément à Twitter -réseau social dominant et sur-mesure- au cœur des interactions et révélateur de nouveaux usages ainsi que de nouvelles compétences. En 2030, l’attaché de presse devenu « producteur de contenu, diffuseur et animateur » peut communiquer sur les marques, s’adresser par ce biais à des cibles médiatiques différentes et de manière personnalisée, valoriser des écrits de qualité et mesurer en  temps réel les retombées presse.

 

Notes:

1 THÉOBALD (Marie), « Relations presse, nouveaux contours et Web social », Le nouvel Économiste, publié le 18 juin 2014. Consultable en ligne sur: http://www.lenouveleconomiste.fr/lesdossiers/relations-presse-nouveaux-contours-et-web-social-23103/

2 Sélection de pièces faite par les journalistes ou rédacteurs (à distance ou physiquement) au regard d’un thème, puis envoyée à la rédaction afin qu’ils puissent faire des photos.

3 CRISON (Franck), « Quelles compétences pour inventer les objets connectés de demain ? », L’Usine Digitale, publié le 16 juin 2016. Consultable en ligne sur: http://www.usine-digitale.fr/article/quelles-competences-pour-inventer-les-objets-connectes-de-demain.N397362

4 Datapresse est un outil professionnel,une base de données utilisée par les journalistes pour cibler les médias en France et à l’international.

5 GRANGER (Dimitri), « Les relations presse doivent faire leur évolution », Culture RP by l’Argus de la presse, publié le 27 mais 2013. Consultable en ligne sur: http://culture-rp.com/2013/05/27/les-relations-presse-doivent-faire-leur-revolution/

Sources:

VECCHIONI (Valérie), »Twitter, le futur des Relations Presse 2.0? », IDAOS Social & Digital, publié le 31 mai 2016. Consultable en ligne sur: http://www.idaos.com/twitter-le-futur-des-relations-presse-2-0/

BERTHOLET (Guilhem), »Faut-il encore faire des relations presse ? », Invox, publié le 8 avril 2015.Consultable en ligne sur: http://invox.fr/faut-il-encore-faire-des-relations-presse/

MOUTON (Romain), « Le métier d’attaché de presse est-il mort? », Culture RP by l’Argus de la presse, publié le 8 septembre 2015.Consultable en ligne:http://culture-rp.com/2015/09/08/le-metier-dattache-de-presse-est-il-mort/

CAVAZZA (Frédéric), »Panorama des médias sociaux 2016″, Fredcavazza.net, publié le 21 avril 2016. Consultable en ligne sur: http://www.fredcavazza.net/2016/04/21/panorama-des-medias-sociaux-2016/

INFLUENCIA (L’Observatoire), « le blogueur: un influenceur en pleine mutation », publié le 17 novembre 2015. Consultable en ligne: http://www.influencia.net/fr/actualites/tendance,observatoire-influencia,blogueur-influenceur-pleine-mutation,5885.html

Laisser un commentaire