Les lentilles connectées révolutionnent le coaching sportif !

Nouvelle journée au bureau. Une journée importante car elle marque le lancement de notre nouvelle application de coaching sportif. Depuis trois mois notre activité tourne principalement autour de ce projet, design, fonctionnalités, stratégie de communication tout a été mûrement réfléchi. Notre atout ; être les 1ers  à proposer une telle application sur le marché, grâce à un accord exclusif obtenu avec G. Contacts.

 

Jour J,

8h30, j’arrive au travail, dans 30 minutes notre application sera en ligne. Plus de la moitié des employés sont déjà là.  Enfin « employées » on n’utilise plus ce terme aujourd’hui. Nous sommes des collaborateurs, ici pas de hiérarchisation, nous sommes tous sur un pied d’égalité. Dans notre entreprise la notion de management a disparu. Les décisions sont prises de manière collégiale, que ce soit pour les congés, les embauches et même le salaire ! De longues heures d’échanges, de dialogue, de compromis, de négociation, de concertation voilà notre quotidien. Ce modèle d’organisation a su faire ses preuves et est devenu un mode de fonctionnement courant.

L’absence de manager pousse les employés à être plus motivés, consciencieux et investis dans leur travail. Quelques années en arrière il aurait été  impossible d’envisager qu’une société fonctionne sans hiérarchie. Mais aujourd’hui de nombreuses entreprises ont adopté ce modèle.

Depuis son lancement il y a trois ans l’entreprise fonctionne ainsi. Une organisation horizontale implique une prise de décision collective, ce qui n’est pas toujours évident, il faut savoir être à l’écoute et faire des compromis. Entre nous la confiance est totale. Même si ce n’est pas toujours évident nous avons réussi à trouver notre rythme. Au sein de l’entreprise nous sommes 15 personnes qui, aujourd’hui se connaissent par cœur et ont appris à travailler ensemble. Sur certains projets des personnes vont se démarquer et naturellement agir comme une sorte de leader. Ce système nous contraint à sans cesse nous remettre en question, à être plus innovant et investi totalement dans notre travail.

 

L’ère du numérique 3.0

Les réseaux sociaux ont une place centrale dans notre vie, on ne peut y échapper. Il a fallu apprendre à vivre avec l’omniprésence de la technologie.  Et peu à peu une intelligence collective s’est développée. Toutes nos données sont géolocalisées que ce soit voulu ou non. De nombreuses sociétés sont spécialisées dans la collecte de tout type de données. Aujourd’hui le numérique permet de créer du lien social, “la puissance des médias sociaux dépassent le cadre du virtuel et s’insinue dans notre environnement quotidien”. Nous sommes entrées dans l’ère du numérique 3.0, les mondes physiques et numériques ont convergé. Les objets les plus banales de notre quotidien  (grille-pain, miroir, etc)  sont connectées et nous permettent d’accéder à internet. Nos données personnelles ne le sont plus vraiment.

La communication se fait majoritairement en ligne, tout est virtuel. Notre entreprise est présente sur de nombreux réseaux sociaux. Notre outil de communication principal reste Facebook, la puissance du réseau social n’a fait qu’augmenter depuis 30ans. En tant que chargé de communication je me dois d’être toujours au courant des dernières technologies, de plus dans notre domaine de la création d’application c’est essentiel. De nombreux outils nous permettent d’analyser et de décrypter toutes sortes de données nous permettant d’avoir une communication pertinente et personnalisée pour chaque individu. Ces outils technologiques nous ont permis de cibler très précisément les besoins de futurs (espérons le!) clients.

 

Le partage des compétences

Au début de ma carrière dans les années 2020 chaque poste était cloisonné et les fonctions clairement définies. Peu à peu ces cloisons ont glissé et aujourd’hui on ne parle plus vraiment de community manager, ou de journaliste par exemple, les deux fonctions ayant fusionnées. Les compétences sont mutualisées au maximum et misent au service de l’entreprise. Le poste de community manager a particulièrement évolué. Les réseaux sociaux sont omniprésents, ils ont connu une croissance exponentielle et cela ne semble pas s’arrêter… Ils sont au centre de nos vies.

Au sein de la société j’exerce différentes fonctions, chargée de communication, je peux tout aussi bien gérer les réseaux sociaux, que travailler sur le design d’une application. Mes fonctions sont diverses et peuvent varier, selon les projets. Pour ce projet j’ai mené toute la partie de recherche et de collecte de données afin d’être certains que notre application plaise au public et réponde à leurs attentes. Je crois particulièrement en cette nouvelle application  de coaching d’où mon investissement total dans le projet. Tous ensemble nous avons déterminé la meilleure stratégie de communication à suivre. Mon rôle  ne s’est pas arrêté à la gestion de notre présence et de notre communication en ligne. J’ai participé à la création du projet de A à Z suivant et participant à toutes les étapes, tout en partageant toutes ces étapes sur les réseaux sociaux. Ainsi nos abonnés peuvent découvrir l’envers du décors et suivre avec nous l’évolution du projet (les problèmes, nos interrogations, etc.). A travers les réseaux sociaux ils ont vécu avec nous la création du projet.

Nous travaillons tous dans un open space. Mais ici pas de place bureau attribuer un bon moyen d’éviter la création de “clan” tout en favorisant le partage de nos compétences, une notion primordiale aujourd’hui. L’open space permet de faciliter les échanges entre nous et nous pousse à collaborer. Au centre de cette espace on retrouve un écran connecté autour duquel nous nous retrouvons tous.

 

Les lentilles intraoculaires connectées font une percée fracassante dans le marché

En 20 ans les progrès scientifiques sont phénoménales, les innovations sont continuelles, à peine a-t-on le temps de s’habituer à une nouvelle technologie que celle-ci est dépassée par une nouvelle. La multiplication des interactions sociales a engendré de forts bouleversements dans notre société.

Dans les années 2015 les G. Glass ont tenté de se faire une place sur le marché européen, mais ce fut un échec, le public n’était pas prêt à une telle innovation principalement car il n’en voyait pas l’utilité. Depuis la technologie n’a cessé d’évoluer, les nouvelles technologies sont partout, dans la société actuelle on ne peut y échapper.

 

Un véritable succès mondial,

Une des innovations majeures de ces dernières années est la lentille connectée. Véritable innovation, cette lentille avait un usage médical au départ. Rapidement leur utilité a été détournée pour en faire un véritable gadget connecté. G. Glass est le propriétaire de cette technologie. Le principe est simple, la lentille est directement implantée dans le globe oculaire. Une procédure qui peut rebuter au premier abord. Mais cette innovation a su gagner le cœur des américains, et arrive en Europe. En France  cette technologie est arrivée il y a environ 1an et maintenant c’est plus de 40% de la population qui en est équipé !

La technologie a évolué et aujourd’hui cette lentille prend la forme d’un produit injecté dans le globe de l’œil, une intervention bénigne, qui ne dure pas plus de 10min, cela peut expliquer son succès. En outre si au départ cette technologie devait permettre d’améliorer et de corriger les problèmes de vision son utilisation a vite été détournée.

 

… une technologie innovante !

Des capteurs intégrés (microprocesseurs) ainsi qu’une batterie permettent à la lentille de communiquer des données sur la personne. Les lentilles intelligentes sont capables de prévenir des problèmes cardio-vasculaire, ou encore de mesurer  et réguler le taux de glycémie …

Avec ces lentilles plus besoin de lunettes de soleil (sauf pour le côté esthétique), grâce aux lentilles la vision s’adapte à  la lumière ambiante ! La batterie se charge elle même via l’utilisateur. Une connexion sans fil permet de nombreux usages, l’accès aux réseaux sociaux, la connexion à des applications. Certaines lentilles permettent même de prendre des photographies, que l’on peut partager instantanément sur les réseaux sociaux. les capacités de ces lentilles sont exceptionnelles, une preuve de plus de la convergence du numérique et du physique.

 

Les lentilles sont connectées en wifi au portable. Pour la prise de photo l’activation soit par le téléphone soit par une pression du doigt au coin de l’œil cette fonction peut ne pas être installé, cela dépend du choix de l’utilisateur lorsqu’il se fait injecter la lentille. La minuscule caméra affiche des photographies dans le coin de l’œil.

Une offre adaptée aux besoins des sportifs

Les questions de santé ont pris une place centrale dans notre société, alors qu’en 2014 seulement 43% de la population française (+15ans) déclare faire du sport au moins une fois par semaine et 42% n’en pratique jamais.

Aujourd’hui près de 80% de la population active pratique une activité sportive régulièrement. Parmi ces personnes 60% pratiquent la course à pied.

Face à la grande place prise par cette pratique, nous avons décidé de lancer une toute nouvelle application en lieu avec les lentilles connectées et qui répondrait aux besoins de ses sportifs.

Notre projet consiste à proposer un service personnalisé de coaching via les lentilles. La force de notre projet d’utiliser des technologies à la pointe de la modernité et de toucher une activité très pratiquée.  Notre cible est jeune, active et pratique la course à pied pour le plaisir mais aussi en compétition.

Comme nous lançons tout juste notre application nous avons décidé de focaliser notre offre sur la course à pied. Grâce à la réalité augmenté, on propose un coaching personnalisé via les lentilles, ainsi un hologramme qui vous coachera sera projeté devant la personne durant l’activité. Ce processus ne gène pas la vue. Nous proposons une offre complète et de qualité, l’avantage est d’avoir les mêmes résultats qu’un “vrai” coach, avec un coût moindre. Outre la fonction coach, notre application, grâce aux lentilles, pourra d’une part gérer les efforts physiques et d’autre part le rythme cardiaque en direct ainsi le coach sportif virtuel va adapter la séance et les conseils prodigués. Toute l’équipe a participé à la création de l’application, nous voulions un  design moderne, épuré, simple, intuitif et  adapté à la pratique sportive. Egalement cette application propose des circuits adaptés aux objectifs et à la durée de la séance (un parcours plus ou moins difficile par exemple).

Nos options sont nombreuses :

 

  • des conseils et un programme alimentaire adapté aux objectifs (une compétition, la perte de poids etc
  • la possibilité de recevoir des notifications lorsque l’on croise d’autres utilisateurs
  • créer son avatar personnalisé

 

 L’application proposera à ces utilisateurs de rencontrer d’autres utilisateurs et ainsi de partager un moment convivial tout en faisant du sport. L’application va sélectionner des personnes ayant quasiment les mêmes résultats et ayant des objectifs similaires, ainsi les sportifs peuvent s’entraider durant la séance.

Dans une société où le numérique prend une place essentiel il est important pour nous de favoriser le lien social. Bien sûr cela implique que notre application soit un succès, et que nous ayons de nombreux utilisateurs pour favoriser les rencontres entre utilisateurs.

 

Une fois l’application téléchargé sur portable ou autre objet connecté l’application va automatiquement être reliée aux lentilles. L’allumage et l’extinction de l’application se fait via l’objet auquel elle est connectée. Puis la navigation se fait par les gestes, les éléments étant projeté devant soit, une option très pratique, nous misons beaucoup dessus. Notre objectif est de réussir à rentabiliser au plus vite le lancement de cette application. Pour cela toute l’équipe a débattue  afin trouver le meilleur moyen pour attirer des utilisateurs.

Nous avons opté pour une application payante, mais avec un goût raisonnable afin de toucher un large public. En optant pour une formule payante on a fait le choix de dire non à la réutilisation excessive d’informations personnelles et la présence de publicités intempestives. On mise sur cet aspect pour attirer nos futurs utilisateurs fatigués de voir leurs données utilisées et revendues contre leur volonté.

 

Retour à la réalité,

8h45, tous les membres sont là trépignant d’impatience avant le lancement de notre application. 9h00 l’application (Sport Contacts) est enfin disponible. Nous sommes tous agglutiné autour de l’écran central, scrutant les chiffres. Teasing, forte présence sur les réseaux sociaux, une offre découverte gratuite pendant deux mois, nous avons utilisé tous les outils à notre disposition pour promouvoir notre application.

3,2,1 … l’application est lancée !

 

 


 

Dan Benzakein, “Evolution des réseaux sociaux vers une intelligence collective”, Journal du net, 20/05/2014,  [En ligne] Disponible sur : http://www.journaldunet.com/media/expert/57435/evolution-des-reseaux-sociaux—vers-une-intelligence-collective.shtml

 

Dino Auciello, “Ces entreprises qui réussissent sans patrons” , Tribune de Genève, 02/08/2016, [En ligne] Disponible sur : http://www.tdg.ch/economie/entreprises/Ces-entreprises-qui-reussissent-sans-patrons/story/10411945

 

France Stratégie, “La pratique sportive régulière des Français en baisse : quelles pistes d’action publique ?”, 31/03/2014, [En ligne] Disponible sur : http://www.strategie.gouv.fr/actualites/pratique-sportive-reguliere-francais-baisse-pistes-daction-publique

 

Milan Boisgard, “Google lance des lentilles de contact connectées munie d’une caméra : pour quels usages ? “ Goglasses, 17/04/2014 [En ligne] Disponible sur : https://www.goglasses.fr/lentilles-connectees/google-lance-des-lentilles-de-contact-connectees-munie-dune-camera-pour-quels-usages

 

Olivier, “ Google : une lentille connectée a injetcer directement dans l’oeil” , Journal du geek, 01/05/2016, [En ligne] Disponible sur : http://www.journaldugeek.com/2016/05/01/google-une-lentille-connectee-a-injecter-directement-dans-loeil/

 

ZDNet “ Google dépose un brevet pour les lentilles intraoculaires connectées” 02/05/2016, [En ligne] Disponible sur : http://www.zdnet.fr/actualites/google-depose-un-brevet-pour-des-lentilles-intraoculaires-connectees-39836284.htm

 

Laisser un commentaire